Pour quelle raison ArcelorMittal délocalise Florange ?

11 janvier 2013

Economie

Même si on en parle moins, il est toujours question de délocalisation pour les salariés du site de Florange. De fait, celle-ci aurait un bilan humain désastreux, puisque 550 salariés se verraient privés d’emploi.

Mais pourquoi délocaliser ces hauts-fourneaux ?

La plupart des syndicats parlent de « licenciement boursier » :  Malgré la bonne santé de l’entreprise, cette dernière délocalise afin de maximiser ces profits auprès de ses actionnaires.  A mon sens, cette hypothèse est erronée puisque le résultat net de l’entreprise est moins haut que les années précédentes (voir graphique).

Alors, peut-on expliquer cette délocalisation par le trop haut coût du travail en France ? Une fois encore, il y a un contre exemple. On comprendrait mal pourquoi, en 2009,  ArcelorMittal a fermé des usines en Roumanie (laissant 12,000 (!) employés sans emplois) si elle essaie de réduire uniquement ses coûts de production, sachant que le salaire minimum roumain est de 157,26 euros brut, contre 1425,67 euros brut pour la France. La direction de Mittal expliquait cette fermeture pour des raisons de réduction des dépenses drastiques.

C’est en partie vrai, mais dans quel but ? La restructuration de l’entreprise me semble être une hypothèse. Les actions de l’entreprise ont beaucoup baissées ces derniers mois (voir graphique). Un des événement qui amène généralement une hausse des actions est un plan de restructuration destiné à diminuer les frais généraux de l’entreprise. Le but de Mittal est  peut-être de faire grimper le prix de ses actions afin de posséder une marge de manœuvre plus importante. Cette délocalisation du site de Florange ferait alors partie d’un vaste plan de restructuration, censé donner à l’entreprise une grande bouffée d’oxygène.

Je trouve que cette explication n’a pas été relayée dans les médias, et il me semblait important d’en parler ici.

Notons tout de même que quelque soit l’idée d’ArcelorMittal, elle ne tiens jamais compte des salariés. 550 en France, 12,000 en Roumanie, et nous trouverions d’autres exemples. Les ouvriers sont les principaux créateurs du capital.

@MilitantDeBase

 

 

Pour quelle raison ArcelorMittal délocalise Florange ? dans Economie capture-decran-2013-01-11-a-19.59.27-300x136

evolution+du+compte+de+resultat Arcelor dans Economie

, , , , ,

À propos de Pierre Gautheron

Jeune étudiant en histoire, passionné de photographie et de cinéma. Je souhaite un journalisme novateur, trans-média, honnête.

Voir tous les articles de Pierre Gautheron

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Pour quelle raison ArcelorMittal délocalise Florange ?”

  1. Andrépierre Dit :

    l’analyse me parait interessante, mais :
    - posons nous les questions suivantes : à qui les entreprises de BTP achètent-elles leur acier pour nous noyer dans le béton ? A qui Bouygues achète-t’il l’acier du béton armé de l’EPR de Flamanville ? Pourquoi l’état, sur injonction de ERDF, a-t’il accepté une « rallonge » de 3Md€ pour espérer achever cet EPR, alors qu’il suffisait, selon les sources syndicales, d’1Md€ pour reprendre en main Florange et …. ses brevets? Quels sont les domaines de technologies, courantes ou hautes, qui peuvent se passer de l’acier ?
    Nous avons affaire là à une véritable OPA colonialiste de la part de l’Inde sur le savoir faire : pour tuer le savoir, le meilleur est d’empêcher de faire !

    Répondre

Laisser un commentaire

Lola |
Livepost |
L'immobilier à Bordeaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leblogdegustav
| Kokolitolithe
| Fredericbenque