Je suis Charlie

8 janvier 2015

Evènement

« Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom. Liberté. »

De l’encre contre des balles. Des armes contre l’écriture. Le rire contre la haine. C’est ce combat si injuste qui a eu lieu hier, au siège de Charlie-Hebdo dans le 11ème arrondissement.

Vif défenseur de  la liberté, de la laïcité, du droit à rire de tout, Charlie Hebdo s’est fait une place au début des années soixante grâce à un humour décapant, rude et parfois critiqué. Les membres de la rédaction ont inspiré une génération de jeunes journalistes et dessinateurs. Charb, Cabu, Wolinski et les autres ont contribué à façonner cet humour français et cet esprit journalistique si particulier.

Devant cette infamie, c’est toute la France qui s’est levée, soutenue partout dans le monde par les défenseurs de la liberté d’expression et des valeurs intrinsèques à notre République. En voulant assassiner Charlie, ils l’ont rendu immortel.

Mais ne nous trompons pas de combat. Cet attentant perpétré au nom d’un fanatisme religieux minoritaire ne doit pas nous pousser au repli, au communautarisme, à la même haine que les auteurs de ce massacre. L’heure n’est pas à la division mais à l’unité. Faisons bloc tous ensemble contre l’obscurantisme. Ne tombons pas dans l’amalgame facile, poussés par la colère et la tristesse légitimes que nous ressentons.

A présent, c’est l’encre qui doit couler. Se taire serait un aveu de faiblesse. La presse française saura refuser de tomber dans la terreur. Ne laissons pas le silence s’installer. Hier, la jeunesse de France a crié sa volonté de  reprendre le flambeau de ses aînés et de ne jamais se taire.

Dans leur attentat, les assaillants ont finalement oublié un détail. On ne peut tuer un idéal.

,

À propos de Pierre Gautheron

Jeune étudiant en histoire, passionné de photographie et de cinéma. Je souhaite un journalisme novateur, trans-média, honnête.

Voir tous les articles de Pierre Gautheron

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Je suis Charlie”

  1. evelyne Ricci Dit :

    Je suis effondrée, atterrée, terriblement peinée mais debout et je suis aussi CHARLIE. Très bel article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Lola |
Livepost |
L'immobilier à Bordeaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leblogdegustav
| Kokolitolithe
| Fredericbenque